Les bonnes pratiques zéro déchet

On me demande souvent comment tendre vers le zéro déchet… pas facile d’y répondre avec une seule phrase, il y a pleins de petites choses à faire pour limiter nos déchets mais cela demande d’être vigilant, d’être prêt à changer sa façon de faire et de mettre en place de nouveaux réflexes.

Avant de vous présenter mes bonnes pratiques, je souhaitais vous rappeler les bases du zéro déchet :

  • Refuser ce dont nous n’avons pas besoin
  • Réduire ce dont nous avons besoin mais ne pouvons pas refuser
  • Réutiliser (ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser, ni réduire)
  • Recycler (ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser)
  • Composter (le reste)

Maintenant que les bases sont posées, je vais vous dresser une liste d’actions que je trouve plutôt simple à mettre en pratique et qui vont vous permettre de réduire vos déchets facilement. Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive et si vous avez d’autres idées n’hésitez pas à nous les partager en commentaires 🙂

REFUSER :

  • Les tickets de cartes bancaires et tickets de caisse (quand ce n’est pas nécessaire bien entendu)
  • Les pailles en plastique. J’ai acheté une paille en inox que j’ai avec moi dès que je sors, bien pratique ma foi !  Il faut arriver à la dégainer plus vite que le serveur 😉
  • La pub dans la boite aux lettres en mettant un stop pub. Vous pouvez en commander sur le site de Zero Waste ou aussi vous rapprocher de votre mairie
  • Les sacs en plastiques, papier pour le pain, sachet de viennoiseries … pour cela rien de plus simple, on pense à toujours avoir un petit tote bag sur soi avec dedans 1 ou 2 petits sachet en tissus.

RÉDUIRE :

  • Quand vous le pouvez essayer d’acheter en vrac (retrouvez ici mon article sur mes bonnes adresses zéro déchet à Nantes, que je vais d’ailleurs bientôt mettre à jour !)
  • Réduire sa consommation de produit tout prêt. Un exemple tout simple, arrêter d’acheter de l’emmental râpé et à la place acheter une belle tranche d’emmental et une râpe à fromage, double bénéfice : 0 déchet et bien meilleur !
  • Trier, vendre et donner les vêtements que l’on ne souhaite plus
  • Privilégier les cosmétiques solides : shampoing et pain de savon pour moi mais vous pouvez également trouver du dentifrice, du déodorant, de l’huile démaquillante
    • vous pouvez aussi tenter de les réaliser vous-même avec des ingrédients simples (personnellement ce n’est pas l’option que je privilégie sauf pour le shampoing que je réalise selon la recette du blog Naturellement Lyla)

RÉUTILISER :

Il y a tout un tas « d’accessoires » zéro déchet à acquérir lorsque l’on souhaite se lancer dans cette démarche. On va privilégier les matériaux résistants et durables :

  • Une gourde en inox, verre, en plastique mais Sans Bisphénol-A
  • Des cotons démaquillants : j’ai eu pendant longtemps ceux de Lamazuna en microfibre mais ils ne vieillissent pas très bien. J’ai acheté récemment des cotons lavables, à une petite créatrice sur un marché, en coton bio et fibre de bambou = DOUCEUR INFINIE. Sinon il existe pleins de créateurs sur Etsy pour ce type d’articles , 100% Made in Nantes : Les décousues, La bobine acidulée, Les folles envies. 
  • Eviter d’acheter des cotons tiges … je dis éviter car c’est bien le truc dont je n’arrive pas à remplacer. J’ai pourtant un oriculi mais je ne suis pas totalement satisfaite de cette utilisation alors en attendant j’achète des cotons tiges avec un baton en carton pour éviter le plastique.
  • Si vous êtes un consommateur de thé/infusions on essai d’arrêter les sachets jetables et on achète son thé en vrac et de préférence avec des vraies feuilles de thés. Pour les faire infuser ce ne sont pas les solutions qui manquent : boule à thé, infuseur en inox, infuseur en verre, sachet de thé lavable …
  • Essayer de remplacer les protections hygiéniques classiques (tampons, serviettes) par leurs alternatives écolos 😉 je nomme : la cup , culotte de règles (mon avis sur la marque FEMPO), serviettes lavables, flux instinctif… il existe vraiment pleins de solutions à vous d’oser franchir le pas.
  • Acheter une brosse à dents réutilisable. J’ai eu une brosse à dents en bambou pendant une période mais je trouve cela relativement cher et le bambou malheureusement vient de loin donc j’ai acheté une brosse à dents Bioseptyl où je ne change qu’une partie et le manche est en plastique recyclé et tout est fabriqué en France.
  • Lorsque j’achète quelque chose d’emballer, j’essaie de choisir un contenant que je vais pouvoir réutiliser comme les bocaux ou les bouteilles de jus de fruits en verre par exemple.
  • Acheter de seconde main ! J’ai adopté ce réflexe lorsque je souhaite quelque chose de bien précis. Dernier achat : un manteau d’hiver que j’ai trouvé sur Vinted en très bon état à 45€ de la marque comptoir des cotonniers. Il y a tous les prix, les vêtements sont rangés selon les marques, état du vêtement : neufs avec étiquette (il y a énormément de vêtements neufs jamais portés !), neuf, très bon état, bon état, satisfaisant, prix et aussi localisation pour éviter l’envoi postal.
  • Utiliser le marc de café pour faire un gommage corporel, je n’ai jamais pu tester, nous ne buvons pas de café ;).

RECYCLER :

Si vous ne pouvez pas éviter le déchet essayez de choisir un contenant qui soit recyclable et renseignez-vous auprès de votre mairie/commune pour peut-être en savoir plus sur ce que vous pouvez mettre au recyclage ou non, cela varie d’une ville à une autre.

Attention tout de même, le recyclage n’est pas la solution au zéro déchet même si on a l’impression de mettre moins de choses dans sa poubelle, le carton, le verre, etc… restent des déchets qui nécessiteront de l’énergie pour les détruire, transformer…

COMPOSTER :

Dernier principe du zéro déchet, le compostage.

Ayant vécus en appartement et maintenant dans une maison avec un jardin nous avons pu expérimenter les deux solutions pour composter, à savoir :

  • Le lombricomposteur : c’est un composteur d’appartement avec système d’étages où des petits vers vont manger vos déchets, c’est sans odeurs bien entendu et vous pouvez récupérer un « jus de compost » à utiliser en guise d’engrais, pour vos plantes par exemple. Nous en étions très satisfaits mais il a maintenant de nouveaux propriétaires 😉
    Nous avions acheté celui de eco worms, mais il en existe pleins d’autres.
  • Le plus connu je pense : le compost ! Mon chéri l’a fabriqué avec des palettes, il a aménagé une petite trape dans le bas pour pouvoir récupérer le « terreau »
    Je vous ai trouvé un article hyper clair sur l’utilisation du compost et tout ce que l’on peut mettre dedans.

 

J’espère que ces quelques conseils vont vous aider à réduire et/ou éliminer certains déchets de votre quotidien. Je le précise régulièrement mais chacun va à son rythme et selon son mode de vie.  Je pense que le plus important est de prendre conscience que l’on peut apporter sa pierre à l’édifice :).

Belle journée à tous !!

 

7 réflexions sur “Les bonnes pratiques zéro déchet

  1. Audrey dit :

    Coucou !
    Je suis plutôt contente de voir que je fais tout ou presque, j’ai encore un peu de mal avec la cup 🙂 Mais on se rend compte qu’en fait c’est très simple de changer son mode de consommation 🙂 Bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.